Glossaire

Terme Définition
X400
International Standard for message transmission. Norme pour les transferts de messages, conçue par l’UIT-T (ex CCITT), existant en deux versions : 1984 et 1988 (qui comporte les systèmes de sécurité les plus perfectionnés). La norme X400 définit un système de messagerie réparti entre plusieurs unités fonctionnelles abstraites : l’utilisateur, l’agent utilisateur (user agent) et l’agent de transfert de message (message transfer agent), ainsi que tous les protocoles qui les mettent en relation. La norme prévoit à peu près tous les types de services que l’on peut attendre d’une messagerie : accusé de réception ou de non-réception, liste de diffusion, redirection, attente de réponses, concaténation de messages, niveau d’urgence, délais ou dates d’acheminement limites, durée de validité des messages, etc.
XML
Acronym eXtended Markup Language. Sous-ensemble de SGML, XML est un méta langage qui de définir d’autres langages à partir de la création de balises auxquelles on donne une signification sémantique. XML permet à une entreprise de créer directement son propre vocabulaire et d’assembler les mots ainsi créés en messages. Dans XML, les DTD et/ou les schémas jouent le role de modèle pour cette création. Ces possibilités font d’XML un outil universel pour la conception, le transport, la transformation et l’exploitation des données textuelles et multi-média.
XML EDI
L'objectif des membres des groupes XML EDI est de mettre au point un standard mixte capable de fédérer les capacités de portage des différents standards XML et dérivés (XSL, XFEL, Xdata...) pour optimiser les architectures mixtes EDI-EFI. L'objectif de ces technologies est d'assurer la transmission au sein d'une communauté partenariale des données et des documents du commerce électronique entre les hommes et leurs ressources logicielles. Les propositions émanant du groupe sont formalisées dans le XML EDI Guidelines. Le développement du standard XML EDI est l'une des voies les plus prometteuses pour la mise en place de la nouvelle génération OO-EDI de la norme EDIFACT, appuyée sur une syntaxe et des répertoires orientés objet.