Glossaire

Terme Définition
ALLEGRO
Le service de messagerie ALLEGRO est un réseau à valeur ajoutée (RVA), il est conforme aux standards X.400. Il supporte les messages en langage GENCOD et UN/EDIFACT. ALLEGRO est principalement utilisé dans le secteur du commerce et de la grande distribution. Il est commercialisé par la société Seres et a été mis en oeuvre par GS1 France (Gencod-EAN France).
Allotissement
Processus d'approvisionnement consistant pour un fournisseur à livrer en un seul lieu (entrepôt ou plate-forme) des produits regroupés en lots distincts, destinés à des lieux finaux différents (généralement les magasins). Ce mode d'approvisionnement peut s'effectuer à partir d'une commande unique dite "commande allotie" ou à partir de plusieurs commandes (une par point final) à livrer en même temps en un même lieu (le "relais").
Allotissement des commandes
Dans la technique du cross-docking sous sa forme "commande allotie", les livraisons sont préparées par le fournisseur, magasin par magasin. Chaque livraison magasin est palettisée individuellement. L'ensemble des livraisons sont effectuées sur une plate-forme d'éclatement où les palettes par magasin sont triées pour être redistribuées dans chaque magasin.
Alphanumérique
Qualifie un ensemble de caractères contenant des caractères alphabétiques (lettres), numériques (chiffres) et autres comme les signes de ponctuation. Utilisé généralement pour décrire les caractères autorisés dans le code à barres GS1-128.
Annuaire OuLivrerQuiFacturer.fr
Afin de piloter leurs opérations commerciales et logistiques, un grand nombre d’entreprises utilisent les GLN (Global Location Number), adresses électroniques internationales des entreprises. L’annuaire OuLivrerQuiFacturer.fr permet de retrouver tous les partenaires intervenant dans ce process. Avec plus de 60 000 lieux référencés, l’annuaire OuLivrerQuiFacturer.fr facilite l’échange d’informations entre tous les acteurs de la chaîne d’approvisionnement.
Application Service Provider
Les Application Service Providers (fournisseurs d'applications hébergées) louent des services applicatifs. Ce mode de distribution en ligne, qui réduit les coûts de déploiement et de maintenance, est soutenu par des éditeurs soucieux de séduire les PME.
Arborescence
Structure de tout document XML formée par l'imbrication des objets d'XML : éléments, contenus, instructions de traitement, etc
Article à poids variables
Article dont le prix de vente consommateur est fonction du poids exact de l'unité consommateur.
ASP
Les Application Service Providers (fournisseurs d'applications hébergées) louent des services applicatifs. Ce mode de distribution en ligne, qui réduit les coûts de déploiement et de maintenance, est soutenu par des éditeurs soucieux de séduire les PME.
ATLAS 400
Service de messagerie électronique proposé par France Télécom Telecom Transpac pouvant supporter des échanges de données informatisés. Ce service s'appuie sur les recommandations X.400 de l'UIT-T.
Attribut
Elément d'information constituant une caractéristique d'un code d'identification. Dans le langage XML : couple nom - valeur intérieur à une balise qui modifie la signification de l'élément balisé.
Avis de crédit
Paiement - Service bancaire avertissant le titulaire d'un compte d'une opération de crédit sur son compte. Cette information est transmise par le message CREMUL (Avis de crédit multiple) dans le langage EANCOM®.
Balises
Marques qui encadrent un élément de contenu et permettent de localiser cet élément dans la structure hiérarchique d'un document XML.
Boîte aux lettres électronique
Espace de stockage informatique destiné à recevoir des messages dématérialisés. Cet espace est identifié par son adresse électronique et constitue l'un des éléments d'un RVA.
Business Message Standard
Le BMS documente les messages développés en GS1 XML, il correspond au guide de mise en œuvre du message. Ce document contient l'introduction du message, les définitions et formats associés à chaque donnée, la modélisation en UML et des exemples.
C-commerce
Le c-commerce, ou commerce collaboratif, recouvre une vision très dynamique des échanges inter-entreprises. La gestion des achats et de l'approvisionnement n'est plus un circuit rigide entre un nombre limité d'acteurs, mais un échange perpétuel au sein d'une communauté. Techniquement, le c-commerce suppose le couplage des systèmes d'information des partenaires afin de les synchroniser au mieux.
Caractère de contrôle (d'un code)
Dernier caractère des codes GTIN, GLN et SSCC, partie intégrante de ces codes, calculé en fonction des autres caractères du code (algorithme modulo 10), destiné à augmenter la fiabilité de la saisie (manuelle ou par lecture optique).
Caractère de contrôle (d'un symbole)
Caractère de symbologie créé automatiquement par le logiciel de génération du code à barres en fonction d'un algorithme donné, ajouté aux données du code et fiabilisant la lecture du symbole. Dans le code 128, ce caractère résulte de l'application d'un algorithme modulo 103. La clé n'apparaît pas dans la traduction en clair du code à barres.
Caractère en clair
Caractère pouvant être lu par l'être humain, tel que les lettres et les chiffres, par opposition aux codes à barres.
Catalogue électronique
Outil qui permet le regroupement et l’échange des informations contenues dans chaque fiche-produit. C’est sur un catalogue électronique que s’opèrent les créations et les mises-à-jour des fiches-produit.
CEN/eBES
CEN Workshop 'e-business Board for European Standardization'. Point d’entrée Européen pour la standardisation des messages électroniques au sein de la plateforme UN/CEFACT en format UN/XML et UN/EDIFACT.
Certificat
Fichier électronique attestant qu’une clé publique appartient à l’entité qu’il identifie (personne physique ou morale ou entité matérielle). Il est délivré par une autorité de confiance : l’Autorité de Certification. En signant le certificat, elle valide le lien entre l’entité et la biclé. Le certificat est valide pendant une durée donnée précisée dans celui-ci.
CGV
Document que, selon l'ordonnance du 1er décembre 1986, tout producteur, prestataire de service, grossiste ou importateur doit communiquer à tout acheteur ou demandeur de prestation qui en fait la demande, et comportant au moins les rabais et ristournes, les délais de paiement, les escomptes ainsi que les pénalités en cas de retards de règlement.
CIP
Voir Code Interface Produit
Clé de contrôle
Voir Caractère de contrôle
CNUD
Voir Code National Unifié Distributeur
CNUF
Voir Code National Unifié Fournisseur
CNUR
Voir Code National Unifié Rubrique
CNUT
Voir Code National Unité Transaction
Code 128
Symbologie utilisée pour le code GS1-128 dont il constitue un sous-ensemble
Code à barres
Succession de barres claires et foncées d'épaisseur variable traduisant une suite de caractères numériques ou alphanumériques selon un "alphabet" défini et destinée à être interprétée automatiquement par un lecteur optique. Voir Symbole
Code administratif (poids variable)
Code GTIN-13 identifiant une Unité Consommateur à poids variable dans le cadre des échanges administratifs, notamment EDI. Construit selon la structure habituelle (3 + CNUF + CIP + Clé), il n'est pas symbolisé sur l'unité consommateur et est, de ce point de vue, à distinguer du Code Poids variable.
Code article
Voir Code GTIN-13
Code coupon
Un numéro sur 13 caractères permettant d’identifier un coupon de réduction La détermination de la structure de données d’un coupon est la responsabilité des organisations GS1 membres pour leur domaine de compétences.
Code de segment
Dans la norme EDIFACT, code identifiant chaque segment de façon univoque suivant les spécifications du répertoire de segments (ISO 9735).
Code entreprise
Partie du "Préfixe entreprise" attribuée par un organisme de codification GS1 à une entité chargée de gérer des codifications dans le système GS1. Cette entité peut être, par exemple, une société commerciale, une organisation à but non lucratif, une agence gouvernementale… En France, le code entreprise attribué par GS1 France est le CNUF.
Code fonction 1 (FNC1)
Caractère de la symbologie. Code 128 utilisé dans le caractère de début d'un code à barres GS1-128 et qui permet de distinguer le code GS1-128 d'un Code 128 n'appartenant pas au standard GS1. Ce caractère est aussi utilisé pour séparer certaines données concaténées à l'intérieur d'un même symbole.
Code Interface Produit
Le CIP est l'une des parties composant en France le GTIN-13 ou 14 des articles. Il est attribué par le créateur du produit à chacun de ses articles. Il comporte de 3 à 6 chiffres en fonction de la longueur du CNUF.
Code lieu-fonction
Terme utilisé en France pour désigner le code identifiant les entités physiques ou juridiques ainsi que les services ayant un rôle fonctionnel (cf. GLN).
Code National Unifié Rubrique
Dans le langage Gencod, code introduisant une "rubrique", c'est-à-dire une ligne d'information d'une structure donnée, par extension, la rubrique elle-même. Equivalent dans le langage EANCOM® d'une étiquette de segment.
Code National Unifié Transaction
Dans le langage Gencod, code introduisant un Acte et permettant, en EDI, d'identifier la nature du message.
Code On Line
Ouvert en septembre 2009, le service CodeOnLine est une plateforme technique destinée à faciliter la mise en œuvre de services mobiles basés sur les standards GS1. Code On Line est un lecteur de codes à barres derrière lequel l’entreprise aura inséré une URL, renvoyant vers un site Internet mobile contenant les informations de votre choix concernant vos produits, votre marque (nutrition, offres promotionnelles, fidélisation...).
Code Poids Variable
Code à 13 chiffres, compatible avec les codes GTIN-13, comportant, outre la clé de contrôle, un identifiant du produit sur 7 positions, ainsi que le poids ou le prix de l'article. Il est à distinguer du code GTIN-13 administratif. Traduit en code à barres EAN-13, il est destiné à être apposé sur les produits à poids variable.
Colis
Dans le cadre du transport, unité logistique manipulable (cartons, palettes…).
Colis assorti
Unité logistique regroupant des articles d'un même modèle, dans une répartition "taille-coloris" prédéfinie, ces articles étant tous identifiés par un même code GTIN-13 (exception au principe de base d'identification des articles au niveau le plus fin, admis dans le manuel de codification des articles textiles, notamment dans le cas d'articles d'importation).
Colis de détail
Unité logistique constituée spécifiquement pour une commande dont la composition n'a pas été prédéfinie par le fournisseur. Elle ne peut être identifiée que par un SSCC.
Colis mixte standard
Unité logistique standard regroupant un assortiment prédéfini par le fournisseur ou le distributeur de différentes unités-consommateurs dans des quantités fixes et sans support réutilisable destiné à la présentation dans le magasin. A l'intérieur d'un colis mixte standard, chaque type d'unité-consommateur est identifié par un code GTIN-13 spécifique. Le colis mixte est lui-même identifié par un code GTIN-13.
Commande allotie
Type particulier de commande constituant l'un des moyens permettant de traiter l'allotissement, ou Pre packed Cross Docking. Le message "commande allotie" permet ainsi de spécifier à la ligne produit, le lieu de destination finale des produits, via la transmission du code lieu-fonction du magasin final. Le fournisseur peut alors préparer la marchandise en constituant des UE ou des colis par magasin, correspondant aux besoins exacts de ces magasins. Voir Cross-docking
Commande Assistée par Ordinateur
Outil ECR consistant à traiter informatiquement les données de vente collectées en magasin ou celles des sorties de produits en entrepôt pour établir les commandes.
Commerce électronique
Conduite de la gestion et des échanges commerciaux par des moyens électroniques, par exemple l'EDI ou la collecte automatisée de données.
Commissionnaire de transport
Intervenant qui, par contrat avec les donneurs d'ordres, organise le transport.
Concaténation
Représentation de plusieurs données dans un même code à barres.
Conditions Générales de Vente
Document que, selon l'ordonnance du 1er décembre 1986, tout producteur, prestataire de service, grossiste ou importateur doit communiquer à tout acheteur ou demandeur de prestation qui en fait la demande, et comportant au moins les rabais et ristournes, les délais de paiement, les escomptes ainsi que les pénalités en cas de retards de règlement.
Contrat d'interchange
L'accord d'interchange est un contrat par lequel des personnes établissent, dans le cadre de relations, les conditions juridiques et techniques d'utilisation d'un échange de données informatisé (EDI). Au plan purement technique, cet accord portera notamment sur le langage utilisé pour l'échange de données informatisées, la forme des messages, le rythme des échanges, le sort des accusés de réception, le traitement et la sécurité des messages, l'enregistrement et le stockage.
Coupon de réduction
Bon offert aux consommateurs, ouvrant droit, sur présentation aux caisses des magasins, à une réduction sur l'achat de certains articles. Le coupon peut être distribué par mailing, inséré dans des journaux ou magazines, remis en magasin, attaché à un article... Dans ce dernier cas, il peut être valable pour l'achat du produit sur lequel il est apposé ou valable pour un achat ultérieur. Le coupon est identifié par un code à barres EAN-13.
Cross-docking
Le Cross-docking a pour objectif de supprimer les stocks au centre de distribution (transbordement de quai à quai). Cette pratique recouvre deux réalités : - l'éclatement sur plate-forme avec allotissement effectué par le distributeur, appelé Intermediate Handling Cross Docking ; - l'éclatement sur plate-forme avec pré-allotissement (commande allotie) effectué par le fournisseur, appelé Pre packed Cross Docking.
Databar
Le GS1 DataBar est un code à barres adopté en 2006 par GS1 pour une utilisation libre dans tous les points de vente à partir de 2010. Le GS1 DataBar, natif du RSS (le Reduced Space Symbology) peut ainsi être considéré comme la version 2 du code à barres pour les produits de grande consommation, plus de 20 ans après les débuts de l’EAN/UPC. Le GS1 DataBar révèle tout son potentiel sur les produits à poids variables.
Datamatrix
Symbole matriciel à 2 dimensions capable d'encoder jusqu'à 2300 caractères en un seul symbole, comportant plusieurs niveaux de sécurité et dont la surface est extrêmement réduite.
DELFOR
Delivery Forecast. Message d'ordre d'achat d'un client à un fournisseur et de prévision de livraison dans le langage EANCOM®.
Dématérialisation (ou échange dématérialisé)
Fait d'échanger une information (commande, avis d'approvisionnement, facture, ...) par EDI entre partenaires sans transmettre les données sur un autre support.
Dématérialisation fiscale
C’est l’utilisation de messages électroniques pour la transmission des données de facturation entre deux partenaires commerciaux. La loi française autorise dématérialisation fiscale de deux manières : soit via l’EDI conformément à l’article 289 bis du Code Général des Impôts, soit au moyen d’une signature électronique conformément à l’article 289-V du Code Général des Impôts. La dématérialisation fiscale dispense l’émetteur et le récepteur de la facture de toute impression papier en parallèle.
DESADV
Despatch Advice. Message d'avis d'expédition en langageEANCOM®.
Desktop Management Interface
Voir DMI
Destinataire
Intervenant à qui les marchandises sont expédiées (responsabilité de la réception).
DICALIS
Dictionnaire pour l'Alignement des informations spécifiques de GS1 France. Ce dictionnaire des caractéristiques techniques des produits couvre 470 types de produits différents.
DLC
Date limite de consommation (à consommer avant...).
DLUO
Date limite d'utilisation optimale (à consommer de préférence avant...).
Document XML
Un document XML est le nom utilisé pour appeler un message EDI envoyé en XML. Il est composé d'un prologue, d'un arbre d'éléments et, le cas échéant, de commentaires et d'instructions de traitement.
Donneur d'ordres
Intervenant qui commande le transport et ordonne le chargement des marchandises au transporteur.
DSD
Direct Store Delivery ou livraison directe au magasin. Le DSD s’applique plus particulièrement aux hypermarchés, car il nécessite un rapport volume / livraison important et pour des produits à forte rotation. Il n'est pas la seule solution logistique d'une GPA point de vente.
DTD
Document Type Definition. Fichier (ou plusieurs fichiers à utiliser ensemble) écrit en XML qui contient une définition formelle d'un type particulier de documents. Celle-ci définit les noms qui peuvent être utilisés pour les types d'éléments où ils peuvent apparaître et comment ils s'arrangent les uns par rapport aux autres.
DUN 14
Dispatch Unit Number. Ancienne dénomination du code GTIN-14.
E-procurement
Ce terme désigne les outils et méthodologies assurant la gestion électronique des achats. Le but est d'industrialiser ces achats en automatisant les procédures d'appels d'offres, la gestion des flux entre les services impliqués, le suivi des transactions, etc. Les places de marché sont donc très concernées par l'e-procurement.
EAI
Enterprise Application Integration. L'intégration d'applications fait communiquer des applicatifs conçus à l'origine pour fonctionner indépendamment les uns des autres dans un système d'information. En général, les solutions d'EAI les raccordent à un bus de communication par des connecteurs. Un moteur de gestion de flux gère alors les échanges de données entre les applications.
EAN-128
Ancienne désignation du code à barre GS1-128, voir définition.
EAN-13
Code à barres de la symbologie EAN/UPC traduisant un code GTIN-13. Ancienne dénomination du code GTIN-13. Code international de numérotation des articles à 13 chiffres du système GS1 composé du préfixe entreprise GS1, de la référence article et du caractère de contrôle. Il permet d'identifier toute unité commerciale, notamment les unités-consommateurs, les produits-services ou les consignations. Il constitue de plus l'une des deux solutions d'identification des unités logistiques standard (l'autre étant le GTIN-14).
EAN-13 code lieu-fonction
Ancienne dénomination du code GLN. Global Location Number. Code du système GS1 identifiant un lieu-fonction et utilisant une structure à 13 chiffres.
EAN-14
Ancienne dénomination du code GTIN-14. Code international de numérotation des articles à 14 chiffres du système GS1 composé d'un indicatif associé au 12 chiffres d'un code d'identification GTIN-13 ou GTIN-12 et du caractère de contrôle. Il permet d'identifier des unités commerciales hors commerce de vente au détail. Il constitue l'une des deux possibilités de codification des unités logistiques standard (l'autre étant le GTIN-13) en vigueur dans les systèmes GS1.
EAN-8
Code à barres de la symbologie EAN/UPC traduisant un code GTIN-8.
EAN/UCC-13
Ancienne dénomination du code GTIN-13. Code international de numérotation des articles à 13 chiffres du système GS1 composé du préfixe entreprise GS1, de la référence article et du caractère de contrôle. Il permet d'identifier toute unité commerciale, notamment les unités-consommateurs, les produits-services ou les consignations. Il constitue de plus l'une des deux solutions d'identification des unités logistiques standard (l'autre étant le GTIN-14).
EAN/UCC-8
Ancienne dénomination du code GTIN-8.Code international de numérotation des articles à 8 chiffres du système GS1 composé du préfixe GS1, du code de référence article et du caractère de contrôle. Il permet d'identifier des unités commerciales de petite taille. Le code GTIN-8 est attribué en France par GS1 France à la demande du créateur de l'article. Dans une structure de fichier à 14 chiffres, il est compatible avec les GTIN-13 ou 14, en étant calé à droite de la zone et complété à gauche par des zéros.
EANCOM®
L'EANCOM® est un langage de communication EDI permettant de structurer les fichiers échangés. Standard international, géré et maintenu par GS1, et conforme aux règles UN/EDIFACT.
Echange de Données Informatisé
Echange par télétransmission de données structurées d'ordinateur à ordinateur selon des formats standard.
Emballage intermédiaire
Un niveau d'emballage ou regroupement d'unités commerciales qui ne nécessite pas une identification GTIN pour les échanges commerciaux entre partenaires. Si un GTIN est utilisé pour identifier ce regroupement, alors il devient une unité logistique standard.
ERP
Enterprise Resource Planning. Progiciel de gestion intégré.
Étiquette
Désigne dans la norme EDIFACT un identificateur unique d'un segment ou d'un élément de données (ISO 9735). Plus généralement, l'étiquette (traduction de l'anglais tag) est une dénomination codée standardisée ou normalisée désignant un élément d'un format d'échanges. Par exemple, dans le répertoire des segments EDIFACT, l'étiquette DTM : date / heure : période.
Étiquette logistique GS1
Format standardisé d'étiquette, défini par GS1. Cette étiquette est susceptible d'être apposée sur toute unité logistique et comporte notamment des informations symbolisées en code à barres GS1-128 (notamment le SSCC).
Expédition élémentaire
Ensemble d'unités d'expédition se rapportant à une seule commande et confiées en une seule fois au transporteur par un expéditeur.
Facture dématérialisée fiscalement
Les factures dématérialisées échangées entre deux partenaires commerciaux correspondent à la télétransmission de « factures » sous forme électronique, sans échange de double papier en parallèle, conformément à l’article 289-VII 2° ou 3° du Code Général des Impôts. L’original fiscal à archiver et à présenter en cas de contrôle de l’administration est le message électronique transmis.
Facture dématérialisée simple
Les factures dématérialisées échangées entre deux partenaires commerciaux correspondent à la télétransmission de « factures » sous forme électronique. Si cet échange n’est pas conforme aux articles 289-VII 2° ou 3° du Code Général des Impôts, l’original fiscal à archiver et à présenter en cas de contrôle de l’administration est la facture papier. L’échange de facture électronique en France et dans l’Union Européenne est régi par la Directive 2010/45/UE.
Fiche produit
Document ou message électronique par lequel le créateur d'un produit fournit à ses partenaires toute l'information relative à ce produit et aux logistiques associées. Chaque fiche-produit est identifiée de manière unique par 3 éléments clés de la fiche-produit : le GTIN de l’unité commerciale, le GLN de l’entreprise qui édite la fiche-produit et le code du marché cible (où sera commercialisé le produit). Cette identification ne dispense pas de l’application des règles de changements de GTIN décrites dans les « Spécifications Générales GS1 » (exemple : changement du nom de marque).
Fichier pivot
Fichier intermédiaire d'import/export d'un message EDI dans/depuis le logiciel récepteur/émetteur. En émission, il s’agit d’un fichier contenant les données utiles après leur extraction du programme applicatif. Ces données n'ont plus qu'à être traduites par le traducteur. En réception, il s’agit d’un fichier contenant les données utiles avant leur intégration dans le programme applicatif. Ces données ont été traduites par le traducteur.
Filière
Dans le langage GS1, chaînage de lieux-fonctions intervenant dans les différentes étapes d'une transaction commerciale.
FTP
File Transfert Protocol. Protocole de transfert de fichier utilisé sur Internet. Ce protocole décrit le processus selon lequel un fichier est transféré de l'ordinateur hôte sur le bureau du visiteur et inversement.
GDSN
Global Data Synchronisation Network. Il s’agit d’un réseau mondial de catalogues électroniques certifiés par GS1. Cette certification vérifié l’interopérabilité de ces catalogues, fondée sur les standards GS1. Ce réseau permet à une entreprise (un fournisseur « éditeur » de fiches-produits ou un client « souscripteur » de fiche-produits) d’utiliser le catalogue électronique certifié de son choix pour échanger des informations-produits avec ses partenaires connectés au réseau dans le monde entier.
GENDI
Groupement d'Etude, de Normalisation des Distributeurs. Organisme français regroupant les sociétés de la grande distribution, les sociétés de restauration hors domicile, les négociants de matériaux... qui utilisent les standards GS1
GENFA
Groupement d'Etude, de Normalisation des Fabricants. Organisme français regroupant les fournisseurs et fabricants qui utilisent les standards GS1.
GEPIR
Global Electronic Party Information Registry - Annuaire international des entreprises renseigné et maintenu par tous les organismes GS1 présents dans le monde. Cet annuaire permet de retrouver, à partir d’un code GS1 (GTIN, GLN, SSCC), l’entreprise (GLN, raison sociale, adresse, contact) qui est à l’origine de la création ce code. Cet annuaire permet également de retrouver un GLN à partir d’une raison sociale. Cet annuaire, créé en 1997, contient aujourd’hui l’information de base sur plus d’un million d’entreprises dans plus de cent pays.
GLN
Global Location Number. Code du système GS1 identifiant un lieu-fonction et utilisant une structure à 13 chiffres.
Global Registry
Un élément du réseau GDSN. Il fonctionne comme un pointeur pour identifier les catalogues électroniques où les données relatives aux produits et aux lieux-fonctions sont hébergées. Il organise ainsi le rapprochement des offres d’informations produits des fournisseurs (publication) et des demandes d’informations produits des clients (souscription) pour permettre le processus de synchronisation des données.
GPA
Gestion Partagée des Approvisionnements. Cette méthode de réapprovisionnement entre dans le cadre des techniques ECR. A partir des informations concernant les stocks et/ou les ventes transmises par le distributeur, l'industriel calcule les besoins et transmet une proposition de commande confirmée ou non par le distributeur. Elle peut prendre différentes formes : Co-Managed Inventory (CMI) ou Vendor-Managed Inventory (VMI).
GPC
Global Product Classification. Classification produit internationale proposée par GS1. La GPC est une nomenclature flexible, à hiérarchies multiples, construite à l’aide de briques représentant un groupe d’articles eux-mêmes définis par des attributs. Chaque entreprise est libre de construire sa hiérarchie produit en organisant la logique ou l’ordre des attributs. À chaque brique est associé un maximum de 7 attributs.
GS1 France
Plate-forme mondiale des échanges commerciaux (en France, GS1 France) dont les missions consistent à diffuser et à faire évoluer les standards dans le monde entier, comme un langage numérique pour la chaîne d’approvisionnement ou un standard d’identification des produits.
GS1 XML
Langage XML standard de GS1.
GS1-128
Suite structurée de caractères alphanumériques constituant une ou plusieurs informations de longueur fixe ou variable, chaque information étant précédée de son identifiant. Les identifiants de données ainsi que la structure et la longueur des données qu'ils introduisent sont définis par GS1. Le terme GS1-128 désigne également le code à barres qui traduit ces données. Peuvent ainsi être traduits en GS1-128 : un numéro séquentiel de colis ou SSCC, un code GTIN-13 ou un code GTIN-14, un numéro de lot, une date, un poids...
HANMOV
Handling and Movement. Message d'ordre de prestation logistique L'ordre de prestation logistique (HANMOV) est envoyé par un intervenant (par exemple un fournisseur) à l'attention d'un prestataire logistique.Ce message ordonne d’effectuer des prestations sur des produits détenus mais n'appartenant pas au prestataire. Il permet d’ordonner des prestations et/ou d’éventuels mouvements de marchandises.
Incoterms
Terme de commerce international (généralement exprimé par un sigle) définissant les obligations respectives et le partage des responsabilités entre vendeurs et acheteurs.
Indicatif
Dans le code GTIN-14, chiffre compris entre 1 et 9 constituants la première position du code à gauche.
INSDES
Instruction to Despatch. Message d'ordre de livraison dans le langage EANCOM®.
Interopérabilité
Aptitude des équipements terminaux (informatiques et de télécommunication) à fonctionner d’une part, avec le réseau et d’autre part, avec les autres équipements terminaux permettant d’accéder à un même service. Dans le cadre d’une ICP, capacité technique et organisationnelle pour un utilisateur de certificat d’un domaine de vérifier le certificat d’un abonné d’un autre domaine, dans le cadre d’une politique d’usage de certificat. Certains distinguent l’interopérabilité technique et l’interopérabilité des certificats au sens reconnaissance mutuelle (par exemple : en raison d’une certification croisée).
INVOIC
Message "Facture - Avoir" en langage EANCOM®.
INVRPT
Inventory Report. Message d'état des stocks dans le langage EANCOM®. Il permet de transmettre les états de stock, les mouvements (entrées et sorties) de stock et les données de ventes. Ce message est utilisé notamment dans la GPA.
ISSN
International Standard Serial Numbering. Système international de codification des publications sérielles. Suite à un accord entre ISSN et GS1, ce code est susceptible d'être intégré dans un code GTIN-13.
Lieu d'expédition
Lieu physique d'où les marchandises à transporter sont expédiées.
Lieu de livraison
1) Lieu physique où les marchandises transportées sont livrées. 2) Lieu où la responsabilité du transporteur cesse.
Lieu-fonction
Entreprise ou tout service d'une entreprise qui participe au titre d'une ou plusieurs fonctions à la réalisation d'une transaction commerciale. Chaque lieu-fonction, quel que soit son type, est identifié par un code GLN.
Livraison fractionnée
Livraison répartie sur plusieurs moyens de transport, soit que la quantité à livrer dépasse les capacités d'un seul véhicule, soit que la marchandise provienne de plusieurs entrepôts ou usines.
Livraison partielle
Livraison incomplète par rapport à la commande correspondante.
Location number
Terme anglais pour code lieu-fonction.
Lot consommateur
Lorsqu'il est physiquement constitué, un lot consommateur est un regroupement de plusieurs unités-consommateurs identiques ou différentes, susceptibles d'être vendues également à l'unité (séparément). Un tel lot est une unité consommateur et doit être identifié en tant que tel par un GTIN. Un lot consommateur peut aussi ne pas être physiquement constitué : c'est le passage à la caisse des composants du lot qui déclenche l'offre correspondante. On parle alors de lot virtuel.
Lot de fabrication
Le lot de fabrication est un ensemble d’unités de vente qui ont été produites, fabriquées et/ou conditionnées dans des circonstances pratiquement identiques.
Message
Terme employé pour désigner les documents transmis par EDI : le message commande, le message INVOIC...
Message électronique
Combinaison de plusieurs informations de données soit lues optiquement, soit provenant de transaction, assemblées pour la validation et le traitement non ambigu des données dans une application utilisateur.
Mesures logistiques
Mesures indiquant les dimensions extérieures, le volume ou le poids total d'une unité de regroupement, emballage compris. Egalement appelées mesures brutes.
Multiple de commande
Nombre par lequel toute quantité d'une unité commerciale commandée et figurant sur une commande doit pouvoir être divisée de façon exacte.
Observatoire de l'Excellence Logistique
Service GS1 ouvert début 2010, il s’agit d’une plateforme collaborative avec interface web (portail Internet). Elle permet aux distributeurs de signaler quotidiennement les non-conformités logistiques identifiées en réception, puis d'échanger avec leurs fournisseurs jusqu'à résolution des anomalies. Les données et messages sont mémorisés pour d'éventuelles consultations ultérieures et des indicateurs de suivi sont proposés.
ORDCHG
Message de modification de commande en langage EANCOM®.
ORDERS
Message de commande en langage EANCOM®.
ORDRSP
Message d'accusé de réception de commande en langage EANCOM®.
Palette hétérogène
Palette regroupant des unités logistiques non identiques.
Palette homogène
Palette regroupant des unités logistiques identiques.
Palette multicouche
Dite également palette composite ou palette sandwich. Elle comprend plusieurs couches de produits différents. Chaque couche est constituée d'unités logistiques identiques et peut être séparée par une palette intercalaire.
PARTIN
Message de déclaration de lieux-fonctions en langage EANCOM®.
PCB
Nombre d'unités-consommateurs contenues dans l'Unité élémentaire d'approvisionnement. Cette notion, issue du Langage Gencod, n'existe pas dans le standard international GS1 et a donc officiellement disparue des règles. Les notions de minimum et de multiple de commande sont destinées à la remplacer.
Picking
Action consistant à prélever dans un stock, les éléments nécessaires à la préparation d'une commande ou d'une expédition donnée : prélèvement de cartons pour constituer une palette, prélèvement d'unités-consommateurs pour constituer un carton de détail.
PRICAT
Message de déclaration des prix et des produits en langage EANCOM®.
PRODAT
Message de déclaration des produits en langage EANCOM®.
QR Code
Le QR Code est un code barre à 2 dimensions qui permet de stocker des informations numériques (textes, adresses de site web, etc.). Il peut-être déchiffré à partir d'un téléphone mobile équipé d'un appareil photo et du lecteur approprié. Imprimé sur un support ou placé dans l'environnement urbain, il permet de relier l'espace physique et l'espace numérique.
RECADV
Message d'accusé de réception de marchandises en langage EANCOM®.
REMADV
Message d'avis de paiement en langage EANCOM®.
Réseau à Valeur Ajoutée
Réseau de télécommunication géré par un opérateur, permettant de faire communiquer des systèmes d'informations hétérogènes en apportant des fonctionnalités supplémentaires.
RFID
La RFID est une technologie permettant d'identifier, à plus ou moins longue distance, un objet muni d'une étiquette capable d'émettre des données en utilisant les ondes radios. C'est donc une technologie d'identification automatique au même titre que le code à barres.
SaaS
Le logiciel en tant que service ou en anglais le Software as a Service (SaaS) est un concept consistant à proposer un abonnement à un logiciel plutôt que l'achat d'une licence. Avec le développement des Technologies de l'information et de la communication, de plus en plus d'offres SaaS se font au travers du web. Il n'y a alors plus besoin d'installer une application de bureau, mais d'utiliser un programme client-serveur. Ce concept, apparu au début des années 2000, prend la suite de celui du fournisseur de service d'application (« application service provider » - ASP).
Segment
En langage EANCOM®, ligne structurée d'informations composée de données. Un message est composé de segments. (Equivalent de la rubrique dans le langage Gencod).
SLSFCT
Sales Forecast. Message de prévision de ventes dans le langage EANCOM®. Ce message permet aux entreprises d'échanger ou de faire remonter automatiquement des informations sur les ventes prévisionnelles de produits ou de services.
SLSRPT
Sales Report. Message d'état des ventes dans le langage EANCOM®. Ce message permet aux entreprises d'échanger ou de faire remonter automatiquement des informations sur les ventes de produits ou de services.
SSCC
Abréviation de Serial Shipping Container Code (Numéro de colis). Code international à 18 chiffres dont la structure a été définie par GS1 et permettant d'identifier chaque colis de façon unique. Symbolisé en GS1-128 sur le colis et transmis dans l'avis d'expédition, il permet d'assurer la traçabilité des produits.
Station EDI
Poste de travail de type PC fonctionnant en frontal de systèmes plus puissants et complexes ou en autonome (dans les PME/PMI), et hébergeant un ensemble de progiciels traitant toutes les opérations spécifiques d'une application EDI. La station EDI traite tous types de messages ou de jeux de messages (scénarios) utilisés, soit au sein d'une seule application spécifique, soit à partir de plusieurs fonctions applicatives de l'entreprise, grâce à un logiciel multifonctionnel. Elle évite la modification de la configuration matérielle et logicielle existante.
Synchronisation des données
Ensemble des processus qui conduisent à la mise à disposition, par l’industriel, de données justes et à jour à ses différents partenaires. La synchronisation des données conduit à un état de la diffusion idéale des informations qui est appelé Alignement des données.
Traducteur
Ensemble logiciel utilisé pour convertir une information dans une codification et/ou selon un format donné dans une autre codification et/ou selon d’autres règles de formatage (structuration). Le logiciel traduit les données d’un fichier interne préparé par une application interne, en données d’un langage commun (UN/EDIFACT, par exemple), puis il génère la structure du message normalisé en mettant, au bon endroit dans la structure, les données traduites. En émission, il fait une traduction du format interne à l’entreprise en format EDIFACT. En réception, il fait une traduction en sens inverse. Ce logiciel utilise des tables d’éléments EDIFACT (messages, segments, données et listes de codes) et des tables de correspondance entre données des fichiers internes et données des messages. Synonymes : convertisseur, logiciel ou progiciel de conversion.
UN/EDIFACT
UN/EDIFACT est l'acronyme pour Échange de données informatisées pour l'administration, le commerce et le transport (en anglais « Electronic Data Interchange for Administration, Commerce and Transport »), qui est une norme internationale et multisectorielle des Nations Unies née en 1986 décrivant des modalités techniques pour l'échange de données informatisé (EDI) dans différents secteurs industriels. UN/EDIFACT définit à la fois une syntaxe et un contenu pour les messages EDI. L'ISO a adopté UN/EDIFACT par la norme ISO 9735. La norme générale a été adaptée par GS1 en créant le langage EANCOM®.
Unité commerciale
Toute unité (article, produit ou service) pour laquelle il est nécessaire de retrouver des informations prédéfinies, dont le prix peut être fixé, et qui peut être commandée ou facturée aux fins d'échanges commerciaux en n'importe quel point de toute chaîne d'approvisionnement.
Unité consommateur
Article destiné à la vente au consommateur dans un magasin de détail. L'unité-consommateur se définit comme l'unité la plus élémentaire étant ou pouvant être proposée au consommateur pour l'achat selon une présentation donnée. Cela implique, entre autres, que le produit comporte, sous forme clairement lisible, toutes les mentions imposées par la législation pour les produits proposés à la vente au public.
Unité d'expédition
Unité de toute composition constituée pour le transport et/ou le stockage et devant être gérée tout au long de la chaîne logistique. (En anglais : Logistic unit)
Unité de base
Tout objet ou entité (à l'exception des unités logistiques homogènes) susceptible d'être identifié par un code GTIN-8 ou GTIN-13 et de faire l'objet d'une fiche-produit. Sont des unités de base : une unité consommateur, un lot consommateur, un colis mixte standard, une unité logistique complexe, un produit-service, une consigne, un modèle...
Unité logistique
Regroupement (carton, palette, box-palette…) d'unités commerciales (généralement d'unités-consommateurs).
Web EDI
Outil permettant l'échange de données entre une communauté d'entreprises qui utilise des traitements d'échange automatisés et une communauté d'entreprises qui utilise des formulaires électroniques. Le Web EDI ou EDI formulaire est une solution EDI maintenue à distance et bâtie sur les standards EDI et Internet. Workflow : Gestion électronique de processus. Outil décisionnel coopératif qui s'attache à optimiser et rationaliser les flux d'informations et les procédures de travail.
X400
International Standard for message transmission. Norme pour les transferts de messages, conçue par l’UIT-T (ex CCITT), existant en deux versions : 1984 et 1988 (qui comporte les systèmes de sécurité les plus perfectionnés). La norme X400 définit un système de messagerie réparti entre plusieurs unités fonctionnelles abstraites : l’utilisateur, l’agent utilisateur (user agent) et l’agent de transfert de message (message transfer agent), ainsi que tous les protocoles qui les mettent en relation. La norme prévoit à peu près tous les types de services que l’on peut attendre d’une messagerie : accusé de réception ou de non-réception, liste de diffusion, redirection, attente de réponses, concaténation de messages, niveau d’urgence, délais ou dates d’acheminement limites, durée de validité des messages, etc.
XML
Acronym eXtended Markup Language. Sous-ensemble de SGML, XML est un méta langage qui de définir d’autres langages à partir de la création de balises auxquelles on donne une signification sémantique. XML permet à une entreprise de créer directement son propre vocabulaire et d’assembler les mots ainsi créés en messages. Dans XML, les DTD et/ou les schémas jouent le role de modèle pour cette création. Ces possibilités font d’XML un outil universel pour la conception, le transport, la transformation et l’exploitation des données textuelles et multi-média.
XML EDI
L'objectif des membres des groupes XML EDI est de mettre au point un standard mixte capable de fédérer les capacités de portage des différents standards XML et dérivés (XSL, XFEL, Xdata...) pour optimiser les architectures mixtes EDI-EFI. L'objectif de ces technologies est d'assurer la transmission au sein d'une communauté partenariale des données et des documents du commerce électronique entre les hommes et leurs ressources logicielles. Les propositions émanant du groupe sont formalisées dans le XML EDI Guidelines. Le développement du standard XML EDI est l'une des voies les plus prometteuses pour la mise en place de la nouvelle génération OO-EDI de la norme EDIFACT, appuyée sur une syntaxe et des répertoires orientés objet.