Sérialisation du médicament : automatiser le décommissionnement des médicaments grâce à l’EDI

La Directive européenne sur la sérialisation du médicament (FMD) impose de scanner chaque boite de médicament concernée pour vérifier la présence de son identifiant unique (datamatrix) dans la base de données nationale France MVO, avant de le désactiver, et ainsi lutter contre la falsification.

Le traitement manuel des médicaments sérialisés, c’est-à-dire une lecture avec une douchette boite par boite, nécessite beaucoup de temps et de logistique.

L’EDI permet d’importer les informations numériques du Datamatrix dans votre logiciel de décommissionnement :

Les pharmacies hospitalières peuvent ainsi décommissionner toute une livraison de médicaments en un seul scan de l’étiquette code-barre collé sur l’unité logistique (carton par exemple)

 

Automatiser ce processus comporte beaucoup d’avantages :

  • Réduire des délais de traitement
  • Améliorer la visibilité de la supply chain
  • Assurer la traçabilité du médicament jusqu’à sa délivrance au patient
  • Répondre à l’obligation règlementaire
Image home notre entreprise Pharmasep

Fabricants industriels : 

Transmettez les Datamatrix à travers la chaine logistique et jusque dans le logiciel métier des pharmacies hospitalières, via l’étiquette code-barre de l’unité d’expédition

Image home notre entreprise Pharmasep

Établissements de santé : 

En un scan, accédez directement à tous les Datamatrix de votre commande depuis votre application métier. Contrôlez facilement et transmettez simplement les éléments à France MVO

Comment procéder ?

@GP vous accompagne dans la mise en place du processus et propose une solution qualifiée et compatible avec les standards retenus : EDIFACT et EPCIS.

En voici les 3 grandes étapes

1 – Regrouper et consolider les données

Sur le lieu de fabrication, les boites de médicaments sont scannées avant de les conditionnées en caisse ou en palette. Pour l’industriel, cette étape permet d’organiser l’expédition, tandis que pour la pharmacie hospitalière il s’agit de définir le niveau de décommissionnement des médicaments.

Les unités d’expédition sont ensuite consolidées via un numéro de commande unique ainsi que d’un avis d’expédition unique et disposent d’une étiquette à code-barre. Les numéros d’identifiants de chaque boite de médicaments (Datamatrix) sont associés au code-barre de l’unité d’expédition.

 

2- Communiquer en EDI

Un fichier numérique contenant toutes les informations est transmis en EDI de l’industriel au prestataire logistique jusqu’à l’établissement de santé. En tant que prestataire EDI, @GP se charge du transport et de la traduction sur le module EDI de la pharmacie hospitalière. Les acteurs bénéficient ainsi d’une solution interopérable.

 

3 – Décommissionner en masse

A réception, la pharmacie hospitalière scanne l’étiquette code-barre et accède ainsi à tous les datamatrix des médicaments associés via son application métier. Elle n’a plus qu’à vérifier les informations avant de procéder à une intégration automatisée dans le module web EDI France MVO.

Image home notre entreprise Pharmasep
Votre contacté santé dédié

Besoin d’un conseil ou d’une information complémentaire ?

 

Contactez Stéphane Ancel : responsable du Pôle Santé d’@GP : sante@atgp.net

 

En savoir plus sur nos solutions santé 

Actualité créée le 12 janvier 2022

Inscription à notre newsletter

Ne manquez pas nos dernières actualités en vous inscrivant à notre newsletter

Form newsletter - FR

Les informations suivies d'un astérisque (*) sont nécessaires au traitement de votre demande et sont destinées uniquement à @GP.