TermeDéfinition
AllotissementRegroupement en seul document de plusieurs commandes ou avis d’expédition de différents magasins dont la livraison se fera sur une plateforme/un entrepôt
TP : Regroupement de plusieurs commandes “magasin” en une “super commande” à livrer sur un entrepôt qui lui se charge ensuite de dispatcher dans les différents magasins)
Article à poids variablesArticle dont le prix de vente consommateur est fonction du poids exact de l’unité consommateur.
AS2Réseau à valeur ajoutée utilisant le protocole HTTP
APIApplication programming Interface : ensembles de fonctions qui servent de façade par laquelle un logiciel offre des services à d’autres logiciels
B2B

BtoB

Business to Business : les relations commerciales entre deux entreprises
B2C

BtoC

Business to Consumer : les relations entre une entreprise et les consommateurs finaux
B2G

BtoG

Business to Government : les relations entre une entreprise et les pouvoirs publics
Business Message StandardDéfinition XML de GS1 des messages commerciaux et logistiques.
Clé de contrôle EAN Dernier caractère des codes GTIN, GLN et SSCC, partie intégrante de ces codes, calculé en fonction des autres caractères du code (algorithme modulo 10), destiné à augmenter la fiabilité de la saisie (manuelle ou par lecture optique).
Catalogue électroniqueOutil qui permet le regroupement et l’échange des informations contenues dans chaque fiche-produit. C’est dans un catalogue électronique que s’opèrent les créations et les mises-à-jour des fiches-produit.

https://www.atgp.net/fr/nos-solutions/datasync/

CEN/eBESCEN Workshop ‘e-business Board for European Standardization’. Point d’entrée Européen pour la standardisation des messages électroniques au sein de la plateforme UN/CEFACT en format UN/XML et UN/EDIFACT.
CertificatFichier électronique délivré par une autorité de confiance et attestant de la fiabilité de l’entité physique ou morale qui l’utilise.
Code 128Format de code-barres permettant de coder les 128 caractères de la table ASCII.
Code à barresSuccession de barres claires et foncées d’épaisseur variable traduisant une suite de caractères numériques ou alphanumériques selon un “alphabet” défini et destinée à être interprétée automatiquement par un lecteur optique. Voir Symbole
Code articleVoir Code GTIN-13
Code entreprisePartie du “Préfixe entreprise” attribuée par un organisme de codification GS1 à une entité chargée de gérer des codifications dans le système GS1. Cette entité peut être, par exemple, une société commerciale, une organisation à but non lucratif, une agence gouvernementale… En France, le code entreprise attribué par GS1 France est le CNUF.
Chorus ProPlateforme de réception des factures destinées aux administrations publiques françaises.

@GP est qualifié pour les échanges avec cette plateforme

Code Interface Produit

(CIP)

Le CIP est l’une des parties composant en France le GTIN-13 ou 14 des articles. Il est attribué par le créateur du produit à chacun de ses articles. Il comporte de 3 à 6 chiffres en fonction de la longueur du CNUF.
Code National Unifié Fournisseur

(CNUF)

Élément constitutif du code EAN attribué par GS1 France aux entreprises adhérentes. Il comporte 5, 6, 7 ou 8 chiffres suivant les codifications et sert de radical aux codes lieux-fonctions des entreprises fournisseurs, pour les codes EAN 13 des articles pour lesquels les entreprises détiennent la marque commerciale, et pour les numéros de colis (SSCC) que ces mêmes entreprises peuvent être amenées à créer.
Code National Unifié Rubrique

(CNUR)

Dans le langage Gencod, code introduisant une “rubrique”, c’est-à-dire une ligne d’information d’une structure donnée, par extension, la rubrique elle-même. Equivalent dans le langage EANCOM® d’une étiquette de segment.
Code National Unifié Transaction

(CNUT)

Dans le langage Gencod, code introduisant un Acte et permettant, en EDI, d’identifier la nature du message.
Code On Line ®Ouvert en septembre 2009, le service CodeOnLine est une plateforme technique destinée à faciliter la mise en œuvre de services mobiles basés sur les standards GS1. Code On Line est un lecteur de codes à barres derrière lequel l’entreprise aura inséré une URL, renvoyant vers un site Internet mobile contenant les informations de votre choix concernant vos produits, votre marque (nutrition, offres promotionnelles, fidélisation…).
Code on line FoodBase de données produits alimentaires renseignées par les marques, qui permet aux entreprises agroalimentaires de saisir et partager des informations de qualité sur leurs produits vendus en France, quel que soit le canal de distribution.
Code Poids VariableCode à 13 chiffres, compatible avec les codes GTIN-13, comportant, outre la clé de contrôle, un identifiant du produit sur 7 positions, ainsi que le poids ou le prix de l’article. Il est à distinguer du code GTIN-13 administratif. Traduit en code à barres EAN-13, il est destiné à être apposé sur les produits à poids variable.
Commande allotieCommande à livrer à une plateforme logistique contenant plusieurs commandes magasins
Prestataire logistiqueOrganise la logistique et éventuellement le transport, communique au travers de messages IFCSUM DELFOR INVRPT HANMOV
Contrat d’interchangeL’accord d’interchange est un contrat par lequel des personnes établissent, dans le cadre de relations, les conditions juridiques et techniques d’utilisation d’un échange de données informatisé (EDI). Au plan purement technique, cet accord portera notamment sur le langage utilisé pour l’échange de données informatisées, la forme des messages, le rythme des échanges, le sort des accusés de réception, le traitement et la sécurité des messages, l’enregistrement et le stockage.
Cross-dockingLe Cross-docking a pour objectif de supprimer les stocks au centre de distribution (transbordement de quai à quai). Cette pratique recouvre deux réalités : – l’éclatement sur plate-forme avec allotissement effectué par le distributeur, appelé Intermediate Handling Cross Docking ; – l’éclatement sur plate-forme avec pré-allotissement (commande allotie) effectué par le fournisseur, appelé Pre packed Cross Docking.
DatabarLe GS1 DataBar est un code à barres adopté en 2006 par GS1 pour une utilisation libre dans tous les points de vente à partir de 2010. Le GS1 DataBar, natif du RSS (le Reduced Space Symbology) peut ainsi être considéré comme la version 2 du code à barres pour les produits de grande consommation, plus de 20 ans après les débuts de l’EAN/UPC. Le GS1 DataBar révèle tout son potentiel sur les produits à poids variables.
DatamatrixSymbole matriciel à 2 dimensions capable d’encoder jusqu’à 2300 caractères en un seul symbole, comportant plusieurs niveaux de sécurité et dont la surface est extrêmement réduite.
DatapoolAnnuaires de données sur lesquels sont publiés de l’information produit pour être échangés entre partenaires commerciaux. Les entreprises qui souhaitent synchroniser leurs données produit sur le réseau GDSN, doivent utiliser les services d’un DataPool
DELFORDelivery Forecast. Message d’ordre d’achat d’un client à un fournisseur et de prévision de livraison dans le langage EANCOM®.
Dématérialisation (ou échange dématérialisé)Il s’agit du fait d’échanger une information (commande, avis d’approvisionnement, facture, …) par EDI entre partenaires sans transmettre les données sur un autre support.
Dématérialisation fiscaleUtilisation de messages électroniques pour la transmission des données de facturation entre deux partenaires commerciaux. La loi française autorise dématérialisation fiscale de deux manières : soit via l’EDI conformément à l’article 289 -VII-3e du Code Général des Impôts, soit au moyen d’une signature électronique conformément à l’article 289-V du Code Général des Impôts. La dématérialisation fiscale dispense l’émetteur et le récepteur de la facture de toute impression papier en parallèle.
DESADVDespatch Advice. Message d’avis d’expédition en langageEANCOM®.
DISPORMessage “Ordre d’expédition” en langage INOVERT (International Overland Transport ou Transport International Terrestre), concu par le GTF (Groupement des Transporteurs Français).

Ce message de remise représente un ou plusieurs contrats de transport.
Il est transmis par un expéditeur ou un donneur d’ordre à un commissionnaire de transport / mandataire ou transporteur pour lui donner les instructions nécessaires à l’exécution d’un transport.
L’ensemble des contrats de transport décrit dans un message DISPOR doit correspondre au même lieu de remise. L’émission de message est synchronisée à l’expédition physique des marchandises.
DLCDate limite de consommation (à consommer avant…).
DLUODate limite d’utilisation optimale (à consommer de préférence avant…).
DSDDirect Store Delivery ou livraison directe au magasin. Le DSD s’applique plus particulièrement aux hypermarchés, car il nécessite un rapport volume / livraison important et pour des produits à forte rotation. Il n’est pas la seule solution logistique d’une GPA point de vente.
Drop ShippingLe drop shipping est une forme de e-commerce par laquelle le site vendeur ne possède pas de stocks et fait livrer le client final directement par son fournisseur. Pour le e-commerçant, la pratique du drop shipping permet d’éviter les contraintes logistiques et financières liées au stockage et à l’expédition
DUN 14Dispatch Unit Number. Ancienne dénomination du code GTIN-14.
E-procurementCe terme désigne les outils et méthodologies assurant la gestion électronique des achats. Le but est d’industrialiser ces achats en automatisant les procédures d’appels d’offres, la gestion des flux entre les services impliqués, le suivi des transactions, etc. Les places de marché sont donc très concernées par l’e-procurement.
EAIArchitecture logicielle qui permet à des applications de gérer leurs échanges en pseudo-temps réel
EAN-128Ancienne désignation du code à barre GS1-128, voir définition.
EAN-13Code à barres de la symbologie EAN/UPC traduisant un code GTIN-13. Ancienne dénomination du code GTIN-13. Code international de numérotation des articles à 13 chiffres du système GS1 composé du préfixe entreprise GS1, de la référence article et du caractère de contrôle. Il permet d’identifier toute unité commerciale, notamment les unités-consommateurs, les produits-services ou les consignations. Il constitue de plus l’une des deux solutions d’identification des unités logistiques standard (l’autre étant le GTIN-14).
EAN-14Ancienne dénomination du code GTIN-14. Code international de numérotation des articles à 14 chiffres du système GS1 composé d’un indicatif associé aux 12 chiffres d’un code d’identification GTIN-13 ou GTIN-12 et du caractère de contrôle. Il permet d’identifier des unités commerciales hors commerce de vente au détail. Il constitue l’une des deux possibilités de codification des unités logistiques standard (l’autre étant le GTIN-13) en vigueur dans les systèmes GS1.
EAN-8Code à barres de la symbologie EAN/UPC traduisant un code GTIN-8.
EAN/UCC-13Ancienne dénomination du code GTIN-13. Code international de numérotation des articles à 13 chiffres du système GS1 composé du préfixe entreprise GS1, de la référence article et du caractère de contrôle. Il permet d’identifier toute unité commerciale, notamment les unités-consommateurs, les produits-services ou les consignations. Il constitue de plus l’une des deux solutions d’identification des unités logistiques standard (l’autre étant le GTIN-14).
EAN/UCC-8Ancienne dénomination du code GTIN-8.Code international de numérotation des articles à 8 chiffres du système GS1 composé du préfixe GS1, du code de référence article et du caractère de contrôle. Il permet d’identifier des unités commerciales de petite taille. Le code GTIN-8 est attribué en France par GS1 France à la demande du créateur de l’article. Dans une structure de fichier à 14 chiffres, il est compatible avec les GTIN-13 ou 14, en étant calé à droite de la zone et complété à gauche par des zéros.
EANCOM®L’EANCOM® est un langage de communication EDI permettant de structurer les fichiers échangés. Standard international, géré et maintenu par GS1, et conforme aux règles UN/EDIFACT.
Echange de Données Informatisé  (EDI)Echange par télétransmission de données structurées d’ordinateur à ordinateur selon des formats standard.
EDI HébergéIl s’agit du principe de confier la gestion du dispositif EDI à un fournisseur de service applicatif. L’EDI hébergé permet la transmission de messages par voie électronique sans ressaisie dans les outils internes du destinataire.
ERPEnterprise Resource Planning. Progiciel de gestion intégré.
Étiquette logistique GS1Format standardisé d’étiquette, défini par GS1. Cette étiquette est susceptible d’être apposée sur toute unité logistique et comporte notamment des informations symbolisées en code à barres GS1-128 (notamment le SSCC).
EUDAMEDBase de données sanitaire administrée par la Commission Européenne regroupant l’ensemble des dispositifs médicaux commercialisés dans la Communauté Européenne. Chaque dispositif médical est identifié par un IUD (identifiant unique du dispositif ou UDI en anglais). Les données sont fournies par les fournisseurs commercialisant ces dispositifs.
Facture dématérialisée fiscalementLes factures dématérialisées échangées entre deux partenaires commerciaux correspondent à la télétransmission de « factures » sous forme électronique, sans échange de double papier en parallèle, conformément à l’article 289-VII 2° ou 3° du Code Général des Impôts. L’original fiscal à archiver et à présenter en cas de contrôle de l’administration est le message électronique transmis.
Facture électroniqueUne facture électronique est une facture qui a été créée, envoyée, reçue et archivée sous format électronique. L’intégralité du processus de facturation doit être électronique afin d’assurer l’authenticité, l’intégrité et la lisibilité de la facture (art. 289-V du CGI)
Factur-XStandard de facture électronique mixte comprenant la facture au format PDF, pour lecture et un fichier structuré des métadonnées de la facture, pour intégration dans un système de gestion
FDAFederal Drug and Food Administration. Administration fédérale dont le rôle est, en autres, de délivrer pour les USA les autorisations de mise sur le marché de médicaments et de dispositifs médicaux.
Fiche produitDocument ou message électronique par lequel le créateur d’un produit fournit à ses partenaires toute l’information relative à ce produit et aux logistiques associées. Chaque fiche-produit est identifiée de manière unique par 3 éléments clés de la fiche-produit : le GTIN de l’unité commerciale, le GLN de l’entreprise qui édite la fiche-produit et le code du marché cible (où sera commercialisé le produit).

https://www.atgp.net/fr/nos-solutions/datasync/

Fichier pivotFichier intermédiaire d’import/export d’un message EDI dans/depuis le logiciel récepteur/émetteur. En émission, il s’agit d’un fichier contenant les données utiles après leur extraction du programme applicatif. Ces données n’ont plus qu’à être traduites par le traducteur. En réception, il s’agit d’un fichier contenant les données utiles avant leur intégration dans le programme applicatif. Ces données ont été traduites par le traducteur.
FTP / FTPS/ SFTPFile Transfert Protocol ; SSH File Transfert Procol ; File Transfert Protocol Secure. Protocoles de transfert de fichiers utilisés sur Internet permettant le l’échange de fichiers entre serveurs ou de serveur à un poste utilisateur. Il ne s’agit pas d’un RVA et ne dispose donc pas de traçabilité des échanges.
France MVO“France Medicines Verification Organisation” est le nom de la mission donnée au CIP (Club Inter Pharmaceutique) dont le but est de gérer la sérialisation des médicaments par la création d’une base de données commune aux acteurs du médicaments permettant de déclarer les productions grâce à un numéro de série unique, d’invalider ces numéros de séries en cas de problème, mais aussi aux distributeurs de vérifier la validité d’un numéro de série et de décommissionner le médicament une fois distribué. (Ajouter que @GP est opérateur France MVO pour la déclaration, l’interrogation de la base et le décommissionnent ?)
GDSGestion des Données Synchronisée
GDSNGlobal Data Synchronisation Network. Il s’agit d’un réseau mondial de catalogues électroniques certifiés par GS1. Cette certification vérifié l’interopérabilité de ces catalogues, fondée sur les standards GS1. Ce réseau permet à une entreprise (un fournisseur « éditeur » de fiches-produits ou un client « souscripteur » de fiche-produits) d’utiliser le catalogue électronique certifié de son choix pour échanger des informations-produits avec ses partenaires connectés au réseau dans le monde entier.

@GP est certifié catalogue électronique GDSN et data pool

https://www.atgp.net/fr/nos-solutions/datasync/

https://www.gs1.fr/Nos-services/GS1-Partenaires/Liste-des-solutions-qualifiees-GS1

GEPIRGlobal Electronic Party Information Registry – Annuaire international des entreprises renseigné et maintenu par tous les organismes GS1 présents dans le monde. Cet annuaire permet de retrouver, à partir d’un code GS1 (GTIN, GLN, SSCC), l’entreprise (GLN, raison sociale, adresse, contact) qui est à l’origine de la création ce code. Cet annuaire permet également de retrouver un GLN à partir d’une raison sociale. Cet annuaire, créé en 1997, contient aujourd’hui l’information de base sur plus d’un million d’entreprises dans plus de cent pays.
GLN (code lieu fonction)Global Location Number. Code du système GS1 identifiant un lieu-fonction et utilisant une structure à 13 chiffres.
Global RegistryUn élément du réseau GDSN. Il fonctionne comme un pointeur pour identifier les catalogues électroniques où les données relatives aux produits et aux lieux-fonctions sont hébergées. Il organise ainsi le rapprochement des offres d’informations produits des fournisseurs (publication) et des demandes d’informations produits des clients (souscription) pour permettre le processus de synchronisation des données.
GPAGestion Partagée des Approvisionnements. Cette méthode de réapprovisionnement entre dans le cadre des techniques ECR. A partir des informations concernant les stocks et/ou les ventes transmises par le distributeur, l’industriel calcule les besoins et transmet une proposition de commande confirmée ou non par le distributeur. Elle peut prendre différentes formes : Co-Managed Inventory (CMI) ou Vendor-Managed Inventory (VMI).
GPC (brique)Global Product Classification. Classification produit internationale proposée par GS1. La GPC est une nomenclature flexible, à hiérarchies multiples, construite à l’aide de briques représentant un groupe d’articles eux-mêmes définis par des attributs. Chaque entreprise est libre de construire sa hiérarchie produit en organisant la logique ou l’ordre des attributs. À chaque brique est associé un maximum de 7 attributs.

https://www.gs1.fr/Publications/Publications/Classification-GPC

GS1 FrancePlate-forme mondiale des échanges commerciaux (en France, GS1 France) dont les missions consistent à diffuser et à faire évoluer les standards dans le monde entier, comme un langage numérique pour la chaîne d’approvisionnement ou un standard d’identification des produits.
GS1 XMLLangage XML standard de GS1.
GS1-128Suite structurée de caractères alphanumériques constituant une ou plusieurs informations de longueur fixe ou variable, chaque information étant précédée de son identifiant. Les identifiants de données ainsi que la structure et la longueur des données qu’ils introduisent sont définis par GS1. Le terme GS1-128 désigne également le code à barres qui traduit ces données. Peuvent ainsi être traduits en GS1-128 : un numéro séquentiel de colis ou SSCC, un code GTIN-13 ou un code GTIN-14, un numéro de lot, une date, un poids…
GTINLe GTIN – Global Trade Item Number – ou code article international est le code qui permet l’identification unique de vos produits. Ce code indentifie toute unité commerciale (unités de vente au consommateur ou unités logistiques : cartons, palettes, box, etc.).
GUDIDBase de données sanitaire administrée par la FDA regroupant l’ensemble des dispositifs médicaux commercialisés aux USA. Chaque dispositif médical est identifié par un UDI (Unique Device Identification). Les données sont fournies par les fournisseurs commercialisant ces dispositifs.
HANMOVHandling and Movement. Message d’ordre de prestation logistique L’ordre de prestation logistique (HANMOV) est envoyé par un intervenant (par exemple un fournisseur) à l’attention d’un prestataire logistique. Ce message ordonne d’effectuer des prestations sur des produits détenus mais n’appartenant pas au prestataire. Il permet d’ordonner des prestations et/ou d’éventuels mouvements de marchandises.
INCOInformation du consommateur sur les données alimentaires (Règlement N°1169/2011)
IFCSUMMessage “Ordre de transport multiple” en langage EANCOM®.

L’Ordre de transport multiple (IFCSUM) est envoyé par l’intervenant qui demande ou réserve des prestations de transport ou d’organisation de transport pour plusieurs expéditions (groupage) sous certaines conditions à l’intervenant qui assure ou organise le transport. Ce message est l’équivalent de plusieurs messages IFTMIN (Ordre de transport).
Ce message permet d’établir un contrat de transport pour plusieurs expéditions et il est avant tout utilisé dans un but administratif. Ce message sera envoyé par l’expéditeur au transporteur ou au commissionnaire de transport pour donner des informations concernant les expéditions groupées pour lesquelles la prestation est demandée.

IFTSTAMessage “Statut de transport” en langage EANCOM®.

Le Statut de transport (IFTSTA) permet d’échanger des informations concernant le statut des mouvements physiques des expéditions ou des marchandises à tout point de la chaîne de transport (Quel que soit le lieu et l’heure). Le message peut être envoyé suite à une ou des demandes d’informations concernant la ou les expéditions, sur une base prédéfinie (à une heure précise), suite à un ou des événements prédéterminés, suite à un événement exceptionnel comme défini par les partenaires.

IncotermsTerme de commerce international (généralement exprimé par un sigle) définissant les obligations respectives et le partage des responsabilités entre vendeurs et acheteurs.
INOVERTInternational Overland Transport ou Transport International Terrestre

Norme de message EDI

INSDESInstruction to Despatch. Message d’ordre de livraison dans le langage EANCOM®.
InteropérabilitéEnsemble de règles qui permettent à tout acteur dans la chaîne des échanges informatiques de pouvoir interagir avec un autre sans avoir à faire évoluer sa solution.
INVOICMessage “Facture – Avoir” en langage EANCOM®.
INVRPTInventory Report. Message d’état des stocks dans le langage EANCOM®. Il permet de transmettre les états de stock, les mouvements (entrées et sorties) de stock et les données de ventes. Ce message est utilisé notamment dans la GPA.
ISSNInternational Standard Serial Numbering. Système international de codification des publications sérielles. Suite à un accord entre ISSN et GS1, ce code est susceptible d’être intégré dans un code GTIN-13.
Observatoire de l’Excellence LogistiqueService GS1 ouvert début 2010, il s’agit d’une plateforme collaborative avec interface web (portail Internet). Elle permet aux distributeurs de signaler quotidiennement les non-conformités logistiques identifiées en réception, puis d’échanger avec leurs fournisseurs jusqu’à résolution des anomalies. Les données et messages sont mémorisés pour d’éventuelles consultations ultérieures et des indicateurs de suivi sont proposés.
ORDCHGMessage de modification de commande en langage EANCOM®.
ORDERSMessage de commande en langage EANCOM®.
ORDRSPMessage d’accusé de réception de commande en langage EANCOM®.
PARTINMessage de déclaration de lieux-fonctions en langage EANCOM®.
PCBNombre d’unités-consommateurs contenues dans l’Unité élémentaire d’approvisionnement. Cette notion, issue du Langage Gencod, n’existe pas dans le standard international GS1 et a donc officiellement disparue des règles. Les notions de minimum et de multiple de commande sont destinées à la remplacer.
PickingAction consistant à prélever dans un stock, les éléments nécessaires à la préparation d’une commande ou d’une expédition donnée : prélèvement de cartons pour constituer une palette, prélèvement d’unités-consommateurs pour constituer un carton de détail.
PRICATMessage de déclaration des prix et des produits en langage EANCOM®.
PRODATMessage de déclaration des produits en langage EANCOM®.
QR CodeLe QR Code est un code barre à 2 dimensions qui permet de stocker des informations numériques (textes, adresses de site web, etc.). Il peut être déchiffré à partir d’un téléphone mobile équipé d’un appareil photo et du lecteur approprié. Imprimé sur un support ou placé dans l’environnement urbain, il permet de relier l’espace physique et l’espace numérique.
RECADVMessage d’accusé de réception de marchandises en langage EANCOM®.
REMADVMessage d’avis de paiement en langage EANCOM®.
REPORTMessage “Rapport” en langage INOVERT (International Overland Transport ou Transport International Terrestre), conçu par le GTF (Groupement des Transporteurs Français).

Ce message peut être utilisé par tout intervenant de la chaîne de transport :
pour rendre compte de la prise en charge des marchandises et signaler les éventuelles non concordances entre le flux des marchandises et le flux des informations ;
pour rendre compte de la bonne livraison, signaler les aléas survenus ou solder un contrat de transport.

Réseau à Valeur Ajoutée

(RVA)

Réseau de télécommunication géré par un opérateur, permettant de faire communiquer des systèmes d’informations hétérogènes en apportant des fonctionnalités supplémentaires par l’utilisation de protocoles sécurisés

Les réseaux les plus rependus actuellement sont :  X400 et AS2

RFIDLa RFID est une technologie permettant d’identifier, à plus ou moins longue distance, un objet muni d’une étiquette capable d’émettre des données en utilisant les ondes radios. C’est donc une technologie d’identification automatique au même titre que le code à barres.
SaaSLe logiciel en tant que service ou en anglais le Software as a Service (SaaS) est un concept consistant à proposer un abonnement à un logiciel plutôt que l’achat d’une licence. Avec le développement des Technologies de l’information et de la communication, de plus en plus d’offres SaaS se font au travers du web. Il n’y a alors plus besoin d’installer une application de bureau, mais d’utiliser un programme client-serveur. Ce concept, apparu au début des années 2000, prend la suite de celui du fournisseur de service d’application (« application service provider » – ASP).
Sérialisation (des médicamments)La sérialisation des médicaments permet d’identifier de façon unique la production d’un médicament (ou une boite de médicaments) pour en assurer la traçabilité, le niveau de qualité et de sécurité nécessaire pour lutter contre les médicaments falsifiés.
Signature RGS **Algorithme de chiffrement utilisant un certificat de signature délivré par une autorité de certification qui s’appuie sur le référentiel général de sécurité (RGS) permettant d’assurer la disponibilité, l’intégrité, la confidentialité, l’authentification et la traçabilité des informations échangées. Le niveau RGS 2* ou RGS** correspond aux signatures avancées.
SLSFCTSales Forecast. Message de prévision de ventes dans le langage EANCOM®. Ce message permet aux entreprises d’échanger ou de faire remonter automatiquement des informations sur les ventes prévisionnelles de produits ou de services.
SLSRPTSales Report. Message d’état des ventes dans le langage EANCOM®. Ce message permet aux entreprises d’échanger ou de faire remonter automatiquement des informations sur les ventes de produits ou de services.
SSCCAbréviation de Serial Shipping Container Code (Numéro de colis). Code international à 18 chiffres dont la structure a été définie par GS1 et permettant d’identifier chaque colis de façon unique. Symbolisé en GS1-128 sur le colis et transmis dans l’avis d’expédition, il permet d’assurer la traçabilité des produits.
Traducteur EDIEnsemble logiciel utilisé pour convertir une information dans une codification et/ou selon un format donné dans une autre codification et/ou selon d’autres règles de formatage (structuration). Le logiciel traduit les données d’un fichier interne préparé par une application interne, en données d’un langage commun (UN/EDIFACT, par exemple), puis il génère la structure du message normalisé en mettant, au bon endroit dans la structure, les données traduites. En émission, il fait une traduction du format interne à l’entreprise en format EDIFACT. En réception, il fait une traduction en sens inverse. Ce logiciel utilise des tables d’éléments EDIFACT (messages, segments, données et listes de codes) et des tables de correspondance entre données des fichiers internes et données des messages. Synonymes : convertisseur, logiciel ou progiciel de conversion.
UBL XMLOASIS UBL (ISO/IEC 19845) est un standard libre de droits au format XML définissant les documents électroniques commerciaux comme par exemple la commande ou les factures. Format notamment utilisé pour les échanges avec Chorus Pro.
UN/EDIFACTUN/EDIFACT est l’acronyme pour Échange de données informatisées pour l’administration, le commerce et le transport (en anglais « Electronic Data Interchange for Administration, Commerce and Transport »), qui est une norme internationale et multisectorielle des Nations Unies née en 1986 décrivant des modalités techniques pour l’échange de données informatisé (EDI) dans différents secteurs industriels. UN/EDIFACT définit à la fois une syntaxe et un contenu pour les messages EDI. L’ISO a adopté UN/EDIFACT par la norme ISO 9735. La norme générale a été adaptée par GS1 en créant le langage EANCOM®.
Web EDIOutil permettant l’échange de données entre une communauté d’entreprises qui utilise des traitements d’échange automatisés et une communauté d’entreprises qui utilise des formulaires électroniques. Le Web EDI est une solution maintenue à distance et bâtie sur les standards EDI et Internet.
X400X400 est une alternative au protocole de messagerie SMTP, plus courant. Il est souvent utilisé pour la transmission de messages EDI, par exemple dans le commerce alimentaire européen
XMLeXtended Markup Language est un metalangage qui permet de définir ses propres règles et descriptions des données attendues. Quelques définitions connues basées sur XML : XHTML, UBL, SVG

Inscription à notre newsletter

Ne manquez pas nos dernières actualités en vous inscrivant à notre newsletter.

Form newsletter

Les informations suivies d'un astérisque (*) sont nécessaires au traitement de votre demande et sont destinées uniquement à @GP.