[Transformation digitale] la dématérialisation des factures est le premier projet des entreprises du négoce pour 2022.

Selon une enquête confiée à Infopro Digital Etudes pour Négoce et DL Négoce*, 66% des décideurs d’enseignes de négoce constatent une accélération de la transformation digitale dans leur entreprise.

Pendant la crise, la transformation digitale a constitué une première réponse pour continuer l’activité, gagner en agilité, en flexibilité et maintenir la performance de leur entreprise.

En sortie de crise, la principale initiative digitalisation pour les entreprises porte sur la dématérialisation de la facture*.

 

Outre les nombreux bénéfices pour les organisations à digitaliser leur processus de facturation (rapidité, fiabilité, gain de performance, réduction de l’impact environnemental), cette pratique va s’accélérer au regard de l’évolution règlementaire relative à la facture électronique.

En effet, la loi de finance 2020 généralise la facture électronique dans les relations B2B à compter de 2024. Les entreprises prennent conscience qu’il est capital d’anticiper la réforme et de se préparer.

 

Quels sont les objectifs ?

 

Cette réforme structurante a pour objectif de simplifier les relations entre entreprises et avec l’administration fiscale par :

  • Le pré-remplissage des déclarations de TVA, et ainsi lutter contre la fraude.
  • La simplification du traitement des factures et de leur cycle de vie, pour améliorer la performance des entreprises.

 

Quel est le calendrier ?

 

Au 1er juillet 2024, toutes les entreprises, quelles que soient leurs tailles, devront être en mesure d’accepter la réception d’une facture électronique.
De plus, entre juillet 2024 et janvier 2026, cette obligation d’émission sera progressive et par taille d’entreprise.

  • 1er juillet 2024 : les grandes entreprises
  • 1er janvier 2025 : les ETI
  • 1er janvier 2026 : toutes les autres entreprises

 

Quelle mise en œuvre ?

 

Pour échanger des factures entre elles, les entreprises auront la possibilité de choisir entre une Plate-forme de Dématérialisation Partenaire (PDP) ou le Portail public de Facturation (Portail Chorus).

Il leur faudra également :

  • Déterminer leur format d’échange en fonction des spécifications annoncées par la DGFiP mais aussi au regard de leur organisation, de leur fonctionnement et de leurs contraintes métier.
  • Effectuer les contrôles de conformités sur les factures et données de transaction,
  • S’assurer de la bonne identification des partenaires commerciaux pour ainsi garantir le bon routage des factures et des données attendues.

*source : magazine Négoce | n° 487 | avril 2022

Tout savoir sur la réforme de 2024 et anticiper la mise en place de la facture électronique en vue de l’obligation légale :

Image texte Nos équipes sauront vous conseiller et vous accompagner dans votre projet

Nos équipes sauront vous conseiller et vous accompagner dans votre projet

 

@GP est un expert de la facture électronique & de l’EDI depuis plus de 20 ans.

Ainsi nous participons aux groupes de travail mis en place par la DGFiP sur la généralisation de la facture électronique de 2024.

Nous contacter
Actualité créée le 15 avril 2022

Inscription à notre newsletter

Ne manquez pas nos dernières actualités en vous inscrivant à notre newsletter

Form newsletter - FR

Les informations suivies d'un astérisque (*) sont nécessaires au traitement de votre demande et sont destinées uniquement à @GP.